Présentation

Recherche

Texte Libre

Derniers Commentaires

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Histoires de JP GRANON

 

3 20100405 204115
image prise du net

 


J'ai habité dans la région parisienne , banlieue sud et travaillais à Roissy en France en horaire décalé matin soir et nuit  je passais devant ce bois en rentrant chez moi , il est immense ses limites  débouche sur 4 communes. Il y avait a l'intérieur un ancien camp militaire désaffecté une route forestière traverse ce bois, en semaine elle était fermée mais ouverte du vendredi soir au lundi matin, ma toute première fois je me suis aventuré dans ce petit chemin était éclairé tout au début par un lampadaire de la nationale mais après c'est le noir completd. Deux virages et on débouche dans le bois, il y a une barrière des voitures sont garées sur la petite place, J'allume mes phares  et en virant je vois deux mecs en slip les mains occupées à se caresser le sexe, j'ai eu vite fait de trouver une place, me défroquer suis resté a poil,  il ne faisait pas froid et dans la nuit suis rentré dans le bois je ne suis pas resté longtemps seul.


J'ai eu des mains qui me caressaient le cul, le sexe une puis deux bouches qui me suçaient  une autre qui cherchait mes lèvres, j'en ai fais autant tu parles! Quand j'ai pris une bite dans ma main gauche, dire qu'elle était grosse suis en dessous de la vérité, c'est moi qui me suis courbé et l'ai engorgé je n'ai pas pu l'a prendre en entier, le type a senti que je ne pouvais pas la sucer complètement il a prit ma tête dans ses deux mains et à forcé sa queue à rentrer, j'étais étouffé et  l'envie de rendre mais je régurgite, je ravale tout suis resté sans respiration et il m'a ramoné la gorge. Par l'excitation les autres se sont branlés et jutés dans la raie du  cul, j'en ai eu pour mon compte au bout d'une 30aine de minutes, je m'apprêtais à rentrer chez moi quand le type qui m'avais ramoné la gorge me demande si il pouvais coucher chez moi.  Il était venu en bus et plus de moyen de transport à 3h00 du mat. J'ai accepté et pas regretté  car il m'a enculé, d'abord sous la douche 2 fois et ensuite au lit.

j'ai pas beaucoup dormi et c'est devenu un copain, il m'a fait découvrir  beaucoup d'endroits dans se bois ce sera une autre fois.

JPG

 

 

-----

bobl0112.jpg

Photo tirée du blog: http://homocul.erog.fr/article-le-tunel-du-bois-de-verrieres-68341226.html

 

------------------------------------

 

Texte de l'auteur sans corrections ni ponctuations, j'ai autre chose à faire...lol)

 

Dans le bois de verrières   il y a un fort  ancienement militaire  et un tunel  de 200m   dans le noir  le plus complet 

  9 h00 du mat  je m'engage dedans  en string     au vu des bagnoles qu'il y a  aux abord de l'entrée il y a du monde

le chemin du tunel est  trés déformé  des creux  des cailloux de la roche  ce qui ne facilite pas le déplacement  si tu ne veux pas te casser la figure il faut longer la parroie  et avoir une main le long du mur   ce qui te fait  rencontrer  d'autre formes  un cul une bite voir plus deux culs  les bites se faisant  face  tu lèves les mains et les deux mecs s'embrassent  ils te prennent  entre leur bras et te forcent a t'accroupir de façon a les sucer  et  je me prend au jeu  deux bites  qui sont vachement dures ils triquent  depuis quand sont ils là  ???  mais il y en a un qui décharge  plein la bouche  et s'enva l'autre n'ayant pas joui  me prend le cul  et   caresse sa bite  sur toute sa longueur  dans la raie  jusque l'entrejambe  suis assis dessus  j'offre mon cul  bien ouvert   et cette bite qui se balade    jusqu'au moment ou il m'encule  sa,ns ménagement   je ne peux retenir un  gémissement  ce qui a pour but d'attirer  du monde  qui ne voient rien et d'autres mains qui nous caresses deux mains me prenent la tête  et direction une bite  qui  rentre dans ma bouche et me ramone la gorge   et plein de foutre en pression dans la gorge  j'en ai des hauts de coeurs     

 

çà ce calme  je progresse   dans le tunel  et arrive a l'autre extrémité   qui déboule dans une grotte  il y a la lumière du jour  dehors    il y a des  élagueurs   j'entends les scies  mais ne les voit pas   dans la grotte  il n'y a que moi  mais ne suis pas resté seul longtemps  du tunnel il déboule cinq autres mecs  ont se suivaient sans se voir les un a poil d'autre en slip  un est resté en  short  j'eans  braguette ouverte   moi il y a longtemps que j'ai enlevé mon string même abandonné  je m'astique la queue  les cinq comme un seul homme m'ont rejoint  comme je triquais sans me vanter je fais un bon 22cm  sur 0,06  j'ai eu deux suceurs pour le prix d'un j'avais les deux bouches une de chaque côté de ma bite  et deux langues qui s'en donnaient a coeur joie  un des deux mec l'a avalé  jusqu'au couilles je lui ai empoigné la tête avec mes deux mains et j'ai insisté  avec des bons coups de reins  il s'est allongé et je lui ai enfoncé  dans la gorge  je m'imaginai ce qu'il pouvait ressentir  ayant subi ce même traitement une bonne quinzaine de minutes le type a jeté l'éponge  il s'est retiré il en peu plus  les autres types l'on pris il a eu droit a quatre coup de bite  dans le cul  et moi qui lui caressait la bouche avec ma queue  je lui ai  balancé  cinq jets de foutre sur la figure et j'ai pris une queue  d'un mec que j'ai sucé  re sucé  j'adore çà étant plié en deux mon cul ouvert  me suis fait enculé  quatre fois    et ce n'était pas fini  j'ai eu les élagueurs une vrai partouze  nous nous sommes retrouvé a douze  coup bite dans la gorge et dans le cul  les élagueurs je les connaissais je les ai déjà renconté    quand je suis rentré chez moi  j'avais le cul surchauffé  , mais je n'étais pas rassasié j'y suis retourné dans l a nuit  au bois    sur le pont en  exhib  avec deux autres mecs  nous nous sommes enculé mutuellement sur le pont retour dans le bois  sur la route  les deux mecs et moi a poil  avec les phares des bagnoles qui circulent  çà devait  se branler  dans les voitures  ,  tout les trois  nous nous sommes  assis sur des rables améngées pour les pique nique  j'aime bien le deuxième mot nique PARCEQUE Là  NOUS AVONS  NIQUES  ET NOUS NOUS SOMMES FAIT NIQUES   PAR  DES TYPES QUI NOUS ONT SUIVIS  TOUT PHARES ALLUMES  EN GUISE D EXIHBITION ONT PEU PAS FAIRE MIEU  j'ai pris deux coup de foutre dans la gorge  et suis rentré chez moi avec un type que je connaissais une douche   et nous avons remis le couvert au lit  mais plus cool  caresse des fesses en jock strap  et de nos deux bites et couilles lui aussi est bien monté  un 69  nous nous sommes sucés  et avons re re re jouis pour la quatrième fois de la journée puis  DODO

 

--------

Texte retransmi tel quel de son auteur


AVANTURE REELLE   c'est à l'ÎLE MAURICE

J'ai eu  un ami a Paris nous travaillions dans la même boîte  et un jour mon patron m'envoi  en déplacement  a l'île Maurice ,  je dis çà a Patrick et  me répond  quelle chance  tu as j'aimerai aller avec toi  , qu'celà ne tienne  demande a ton chef de service de ma part ce qu'il a fait et son chef a dit oui  le Samedi  a 18h00 nous voilà fin prêt  et enrgistrés en première classe sur  la compagnie  Air MAURITIUS  en A340    en nous asseyants a nos sièges  je lui débarasse sa ceinture  il allait s'assoire dessus mais il n'a pas vu mes mains et il s'assoie sur mes mains  j'ai senti de belles fesses  bien fermes  OH pardon me dit-il   y a pas de mal  j'ai aimé     puis le zing décolle   appéritif  dîner  vente hors taxes  et le zing est dans la pénombre   voir  noir   nous mettons nos fauteuils en position couchette   on se couvre et je croyais  m'endormir  mais je sens une main qui me caresse  la braguette   ce qui a eu pour but de me faire triquer   c'était  Patrick je ne me suis pas démonté j'en ai fais autant sur son j'eans j'ai senti  son sex  se gonfler  un j'eans hyper  moulé je lui ai dégraffé les 4 boutons  en ferrailles et passer ma main a l'interrieur  un slip aussi gonflé  et la bite qui demande  qu'a être libérée  je l'ai sortie  et j'ai commencé a le branler  doucement  il mouille  puis il m'a chuchoté   attends je prends  un mouchoir    c'était en prévison  de juter  et j'ai repris  mon branlage  jusqu'au moment ou il a tout craché  j'en ai plein les mains je n'allais pas m'essuyer  sur les sièges  j'ai  léché mes mains  avec la trique que j'avais je m'en suis fait autant  j'ai reléché mon foutre  puis remballés mes couilles et la bites  direction les toilettes pour me savonner les paluches le début du vol  est parfait NON ?? 


Nous voilà arrivé a l'hôtel de  Port louis  j'ai demandé une seule chambre  ce qui ne l'a pas géné  et dans la chambre  aprés avoir pris une douche  il sort de la salle de bain  en slip moi je m'apprétais a prendre la mienne de douche   mais je vois qu'il trique   j'étais assis sur le bord du lit en jock strap ( je ne met que çà )  il se plante devant moi avec une gaule  super raide  je lui ai caressé cette bosse qui s'offrait  a moi   puis il m'a poussé  sur le lit je suis allongé sur le dos  il a enlevé son slip  et s'est mit en 69  sa bîte est  sur mon visage  il cherche a me l'enfourner dans la bouche je  l'ai adé et il a forcé pour l'a rentrer jusqu'à la garde  j'ai ses couilles sur les yeux  il m'a  replié les cuisses vers l'arrière  et me  lèche le cul  fourant sa langue dans l'anus  avec de temps en temps  un doigt  çà a duré  une bonne demi heure   puis il ne tiens plus il m'a enculé   profondément   un brakemerd je ne vous dis que çà  je ne sais pas si il y avait du monde dans les chambres a côté mais je ne pouvais pas me retenir de  géùir voir crier quand il se retirait et re rentrait d'un seul coup  du lit nous avons atterri sur la moquette   puis debout  et enfin dans la baignoire    tout çà sans sortir sa queue   le fou furieu  et moi j'étais aux anges   je me suis dis que les ( 9 jours  n'allaient pas êtres  triste  , au fait il n'est pas gai  il est marié et 3 enfants   mais quel baiseur     en fait nous n'avons pas beaucoup  visité  l'île  mais moi par contre je connais son service 3 pièces   nous avons remis  çà le soir  avant de nous endormir  enlassés   et le lendemain matin un petit coupavant le petit dêj.

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés